Circulaire n°01 – 2020 Grève et délinquance

La grève est un droit constitutionnel depuis 1946, dont acte.

Il y aurait cependant beaucoup à dire quand ceux qui en subissent l’exercice, en l’occurrence les entreprises, leurs salariés et clients, ne sont pas en position de peser sur ceux qui ont le pouvoir de négociation, quelle que soit la revendication.

Dans le cas présent, les intéressés ont la légitimité que leur a donné la Démocratie.

La libre circulation des personnes est aussi un droit fondamental, dans l’Europe entière.

Tous ceux qui ont déjà fait l’objet d’une contravention pour stationnement interdit, voire gênant, apprécient sans doute que la CGT puisse en toute impunité barrer la circulation en positionnant un véhicule en travers d’une voie publique et détruire la chaussée, à réparer avec l’argent des contribuables.

Vous trouverez, ci-joint, le courrier adressé par l’UPR à Monsieur le Préfet à ce sujet.